17_1

Sur ce blog, vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir.

Vous pouvez également vous inscrire à la newsletter ( en haut à gauche )

pour recevoir automatiquement sur votre

messagerie les nouvelles pages dès parution.

Bonjour, je suis Jean Claude, avant de parler de mon réseau, je tiens à me présenter à vous.

Depuis 2008, date de mon départ à la retraite, je suis installé à une dizaine de kilometres de Mont De Marsan dans les Landes. Précédemment, j'habitais un petit village à 10 kilomètres au nord de Roissy en France.

Autant le dire tout de suite, je suis atteint d'un mal incurable; la ferrovipathie aiguë. C'est une maladie mentale caractérisée par une fixation obsessionnelle sur les activités ferroviaires et plus particuliérement la reproduction de celles-ci à l'échelle réduite.

Vous pouvez savoir tout sur cette maladie, en lisant le rapport scientifique sur le lien suivant;

http://papidema.chez-alice.fr/accueil/train/ferpath/ferrovipathie.html

Cete maladie est elle grave docteur ? non, il suffit quand une crise se déclenche, de faire rouler quelques locos, poser de la voie ou plonger dans le livre ou la vidéo qui ont déclenché la crise, pour que l'équilibre psychique se rétablisse rapidement.

Pour ma part, j'ai attrapé cette maladie très jeune. Peut être par hérédité, puisque que mon grand Père était conducteur de locomotive à vapeur sur le réseau du Nord. Mais c'est surtout, la faute du Père Noël qui, alors que j'étais très jeune et vulnérable, a déposé au pied du sapin, ce coffret de trains JEP en tôle peinte.

DSCF0118

Quel plaisir de remonter le mécanisme de la loco avec la grosse clé et de regarder  le train tourner sur l'ovale de voie, en étant couché à plat ventre sur le parquet de la salle à manger. Depuis, j'ai pardonné au Père Noël, et il peux continuer à déposer des trains et autres locos, au pied du sapin, s'il le veux.

Plus tard, j'ai découvert les trains Jouef avec l'increvable petite loco vapeur 020T à moteur électrique cette fois. Là encore sur des réseaux éphémères sur le sol, j'ai regarder tourner des BB9004 et des voitures inox trop courtes et des wagons de marchandises simplistes. Mais quel bonheur, des heures de plaisir.

jf8299

 

En 1972, Arnold Rapido a fait sensation en présentant ses premiers modèles en N, et là pour moi se fut une révélation, cette échelle était ce qu'il me fallait et malgré le manque de détails, les bogies en tôle pliée, je me suis embarquer dans l'aventure du N.

0200w

A la fin des années 70, j'ai fais la connaissance de Gilbert Chevreau et de Michel Grannec, à la création de l'AFAN, et  après avoir participé à l'élaboration des normes AFANTRACK,  j'ai été responsable pendant plusieurs années, du réseau modulaire que l'AFAN présentait au salon du modèle réduit de Paris.

En 1983, avec un autre amateur de ma commune, nous avons tentez de monter un club modélisme ferroviaire. Malgré une très belle exposition, à laquelle nous avions convié a participer tous les clubs et amateurs de la région, notre projet a capoté faute de local.

journal

Parallèlement à cette activité, j'ai entrepris chez moi, la construction d'un réseau en N, dans le sous sol de ma nouvelle maison. Tout d'abord dans une pièce de 5m x2, puis la pièce contiguë se libérant, je me suis étalé sur 8,60m x2. C'était un réseau tour de pièce de style français avec tout le matériel que nous voyons rouler à la SNCF.

usa__4_     usa__3_

 

En 1992, pour ma carrière professionnelle, j'étais alors technicien en construction et maintenance aéronautique, je me suis expatrié pour 3 ans, avec femme et enfants, à Tahiti. ( il y a pire comme destination ).

Ça m'embêtait franchement de rester tout ce temps sans faire de petit train. Aussi, avant de partir, sur le conseil d'amis de l'AFAN Marcel Jeanson et Gérard Rodriguez, qui s'étaient déja convertis aux trains américains, j'ai acheté 2 locos US, quelques freight cars, j'ai mis dans mes bagages quelques longueurs de voie, aiguillages et éléments de décor.

Sur place, j'ai réalisé un petit réseau tout simple avec une boucle de retournement à chaque extrémité.

usa    usa__2_

Mais c'est là que j'ai découvert tous les avantages du train US. Un fonctionnement sans faille, l'attelage Microtrain fonctionnel qui représente  exactement l'attelage US et qui n'a rien à voir avec le Kolossal attelage Arnold. Une variété de modèles et de décorations incroyable et surtout des tarifs plus que moitié moins chère que le matériel européen.

A mon retour en métropole, j'ai rapidement tout vendu le matériel français, locos, voitures, wagons, décors, pour racheter du matériel américain. J'ai aussi entièrement refait le décor, pour représenter les paysages de l'ouest américain, une partie fictive de la Californie avec les grandes étendues du désert de Mojave.

DSCF0184

DSCF0186

Ce réseau occupait une pièce de 8,60m x2. Je dis bien occupait, car en 2008, il a fallu le démonter, le transporter dans les Landes, et maintenant le réinstaller. Cela fera l'objet des prochaines pages de ce blog.

Comme vous le voyez, une vie de ferrovipathe bien remplie. Mais c'est pas grave docteur !!!!!